Evolution annuelle de l'Indice Harmonisé des Prix à la Consommation

Evolution annuelle de l'Indice Harmonisé des Prix à la Consommation
Dernière publication
2022
Prochaine parution

Dernière information

L’année 2022 est marquée par un ralentissement de l’activité économique notamment sous l’effet de la guerre russo-ukrainienne, de la résurgence de l’épidémie de Covid-19 en Chine et du relèvement des taux d’intérêt par les banques centrales pour juguler l’inflation. Selon les estimations du Fonds Monétaire international (FMI), la croissance mondiale devrait ralentir à 3,4 % en 2022, contre 6,1 % en 2021[1].

Selon cette même source, l’inflation mondiale a atteint 8,8 % en 2022, dépassant le niveau de 3,5% d’avant la pandémie. L’inflation annuelle moyenne s’est établie à +7,3 % dans les pays avancés et à +9,9 % dans les pays émergents et les pays en développement en 2022. En particulier, dans les pays en développement à faible revenu, l’inflation a dépassé 14 %.

Par ailleurs, dans la zone UEMOA, le taux d’inflation en moyenne annuelle est ressorti à +7,4%. Il est resté supérieur au seuil communautaire de 3,0% dans la quasi-totalité des Etats membres de l’Union.

Au Sénégal, le taux d’inflation s’est établi à +9,7% en 2022, après 2,2% l’année précédente. La tension sur les prix à la consommation est induite principalement par la hausse des prix des produits alimentaires résultant notamment de celle des cours mondiaux des matières premières de base. De même, la hausse des prix de certaines fonctions de consommation, telles que les « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer », les biens et services de « transports »,  de « restaurants et hôtels », « d’enseignement », ainsi que de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » ont aussi concouru au relèvement des prix intérieurs.

 

[1] FMI, Perspectives de l’économie mondiale (PEM) de janvier 2023.

Presentation de la publication

Cette publication fait une analyse annuelle de l’évolution des prix à la consommation par fonction mais aussi selon les classifications secondaires (origine, secteur, durabilité). L’inflation corrigée de l’effet des produits saisonniers et énergétiques est également analysée. Ce document donne en plus la place du Sénégal dans l’UEMOA pour e qui concerne l’inflation. Les indices sur les douze mois de l’année écoulée, les indices moyens détaillés par fonction des six dernières années et les variations annuelles sont données en annexe ainsi que les taux d’inflation des pays de l’UEMOA, l’évolution de l’indice des prix depuis 1967 et les prix moyens mensuels des produits et services suivis.

flash stat