Depêches ANSD

Dépêches

Publication du PIB du quatrième trimestre 2016

Envoyer Imprimer PDF

Au quatrième trimestre de l’année 2016, le Produit Intérieur Brut (PIB), en volume, a progressé de 4,0%, par rapport à la période correspondante de 2015. Cette évolution est imputable à la bonne tenue de l’activité économique dans les secteurs primaire  et tertiaire qui ont enregistré des croissances respectives de 6,1%, et 4,6% contrairement au secteur secondaire qui a affiché un repli de 1,7%.

Par ailleurs, les taxes nettes sur les produits se sont relevées de 5,5%, par rapport au quatrième trimestre de 2015.

Sur l’année 2016, la croissance économique, en termes réels, s’est établie à 6,5%  par rapport à 2015.

Télécharger la publication

Publication de l'Indice Harmonisé des Prix à la Consommation

Envoyer Imprimer PDF

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de février 2017 a reculé de 0,1%. Cette évolution résulte du repli des prix des services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », des services de « santé » et des « boissons alcoolisées, tabac et stupéfiants ». En variation annuelle, les prix à la consommation se sont relevés de 2,0%. Télécharger la publication

Publications des résultats de l'Enquête L2S : Module "Inclusion financière"

Envoyer Imprimer PDF

L’analyse des données du module "Inclusion financière", a fait ressortir un accès faible des personnes aux institutions financières, ainsi que des caractéristiques individuelles dans le mode d’utilisation ou non des services financiers par les adultes âgés de 18 ans et plus. En effet, pour l’accès, seuls 13,4%, 12,1% et 8,4% des adultes disposent respectivement d’un compte au sein d’une entreprise de téléphonie mobile, d’une institution de microfinance et d’une banque. Environ six personnes sur dix (59,6%) détiennent un compte pour des raisons personnelles. Et cette situation est plus observée en milieu urbain. (Télécharger le rapport).

Publications des données sur l'emploi au Sénégal (T2 et T3 2016)

Envoyer Imprimer PDF

Résultats de l'Enquête Nationale sur l'emploi au Sénégal (T3 2016)

Au troisième trimestre 2016, le taux d’activité est estimé à 61,2 % chez les personnes âgées d’au moins 15 ans. Ce taux varie légèrement en fonction du milieu de résidence. En milieu urbain, 57,2  % de la population de 15 ans ou plus, sont actives et 66,1 % pour le milieu rural. Selon le sexe, le taux d’activité chez les hommes est plus important que celui des femmes avec 70,6 % et 53,2 % respectivement, pour la population de 15 ans ou plus.
Comparativement au deuxième trimestre, il est ressorti un niveau d’activité plus important passant de 56,1% à 61,2%.

Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus, il est évalué à 13,4% au troisième trimestre. Ce phénomène est plus noté en milieu urbain où 16,9 % de la population active sont au chômage contre 9,6 % en zone rural. Selon le sexe, le chômage affecte davantage les femmes (19,3 %) que les hommes (8,1 %). Il est noté une baisse du taux de chômage de près de 7,1 points de pourcentage entre le deuxième et le troisième trimestre. (Télécharger le rapport).

Résultats de l'Enquête Nationale sur l'emploi au Sénégal (T2 2016)

Le taux d’activité est estimé à 56,1 % chez les personnes âgées d’au moins 15 ans. Ce taux varie légèrement en fonction du milieu de résidence. En milieu urbain, 54,6  % de la population de 15 ans ou plus, sont actives et 57,9 % pour le milieu rural. Selon le sexe, le taux d’activité des hommes est plus important que celui des femmes avec 66,4 % et 47,5 % respectivement, pour la population de 15 ans ou plus.

Le taux de chômage est évalué à 20,5 %. Il est plus élevé en milieu rural où 22,1 % de la population active est au chômage contre 19,1 % en zone urbaine. Selon le sexe, le chômage affecte davantage les femmes (29,9 %) que les hommes (12,6 %). (Télécharger le rapport).

Publication des statistiques du commerce extérieur

Envoyer Imprimer PDF

En janvier 2017, les exportations du Sénégal sont ressorties à 126,4 milliards de FCFA contre 83,0 milliards de FCFA au mois précédent, soit une hausse de 52,3%. Comparées au mois de janvier 2016, les expéditions se sont relevées de 11,4%.

Les principaux clients du Sénégal sont la Chine (18,0%), le Mali (11,9%), la Suisse (9,6%), la Côte d’Ivoire (6,8%) et les Pays-Bas (4,2%).

Les importations du premier mois de l’année 2017 sont évaluées à 276,0 milliards de FCFA, contre 179,9 milliards de FCFA au mois précédent, soit un relèvement de 53,4%. Comparées au mois de janvier 2016, les importations ont connu une hausse de 31,4%.

Les principaux fournisseurs du Sénégal sont la France (18,0%), le Nigéria (12,4%), la Chine (11,5%), l’Inde (6,0%) et l’Espagne (4,4%).

Le solde commercial s’est établi à -149,5 milliards de FCFA, en janvier 2017, contre -96,9 milliards de FCFA au mois précédent. Comparé au mois de janvier 2016, le solde commercial s’est détérioré passant de -96,5 milliards de FCFA à -149,5 milliards de FCFA.

Télécharger la publication

Page 1 sur 29

Sauf indication contraire, les données et analyses de l’ANSD sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License.