Plus

DERNIERE PUBLICATION

N°Chapitre Personnes en situation de handicap


Prochaine parution

Le 00/00/0000


TELECHARGEMENT

doc Résume

pdf Version complète

excel Série



ARCHIVES



fleche Méthodes et définitions

Rapports du RGPHAE 2013 : Handicap

Périodicité Variable
Période couverte Dénombrement (19 novembre - 09 décembre 2013)
Délais de publication Rapport définitif publié le 25 septembre 2014
Thème Données économiques
Thèmes similaires | Rapports d'enquête et d'études sur le genre | Rapports du RGPHAE 2013 : Handicap
    

« DERNIERES INFORMATIONS »

Au Sénégal, l’innovation du recensement de 2013 par rapport à celui de 2002 a été de mesurer le niveau ou le degré de chaque handicap. En effet, l’approche précédente, axée sur l’absence de modulation du statut de l’handicap (souffrez-vous d’un handicap ?), est apparue très limitative. A ce titre, il a été utilisé une série de questions (Washington Group) qui permettent d'identifier les personnes à risque au sein de la population générale. L'échelle de gravité s’utilise dans les catégories de réponse, afin de cerner l’éventail complet des domaines fonctionnels allant de la forme bénigne à la forme la plus sévère. En décembre 2002, la qualification extrême de l’handicap a montré que le Sénégal compte 138 897 personnes handicapées sur une population de 9 858 482 habitants, soit une prévalence de 1,4%. Cela signifie que 14 Sénégalais sur 1000 souffrent d’un quelconque handicap. En 2013, cette prévalence du handicap est de 5,9%, ce qui signifie que 59 Sénégalais sur 1000 souffrent d’un handicap quelconque. Les individus de sexe féminin sont les plus concernés avec un rapport de masculinité de 88 hommes pour 100 femmes. Par ailleurs, la forme de handicap la plus répandue concerne les difficultés à marcher et à voir (1,5% de la population chacune) à l’opposé des limitations auditives, des difficultés à se concentrer et des difficultés à prendre soin de soi (respectivement 0,6%, 0,8% et 0,5%). Au niveau régional, les régions de Ziguinchor et Matam enregistrent les taux de prévalence les plus élevés avec 8,1% de handicapés chacune, alors que celles de Diourbel et Kaolack enregistrent les taux de prévalence les plus faibles avec 5% de personnes vivant avec un handicap.

iconetheme LES DERNIERES PUBLICATIONS

Nombre de ligne à afficher:

iconetheme PRESENTATION DE LA PUBLICATION

Le Sénégal, à l’instar des autres pays africains, a réalisé son quatrième recensement de la population dans le cadre de la série des recensements de la population de la décennie 2010 (2005-2014) initiée par les Nations Unies, à travers le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), son Agence spécialisée en la matière. Les principaux objectifs assignés à ce Recensement et dont la phase de dénombrement a été bouclée en décembre 2013 sont de fournir : a) des données sur les caractéristiques socio-démographiques de la population, b) des données sur les caractéristiques de l’Habitat, c) des données de référence pour les statistiques agro-pastorales courantes, d) des bases de sondage pour les enquêtes sociodémographiques et agro-pastorales, e) des données pour le suivi de l’avancement vers les objectifs de développement nationaux et mondiaux, en particulier les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Sauf indication contraire, les données et analyses de l’ANSD sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License.
Suivez nous !