Depêches ANSD

Plus

DERNIERE PUBLICATION

N° Chapitre Agriculture


Prochaine parution

Le 00/00/0000


TELECHARGEMENT

doc Résume

pdf Version complète

excel Série



ARCHIVES



fleche Méthodes et définitions

Rapports du RGPHAE 2013 : Agriculture

Périodicité Variable
Période couverte Dénombrement (19 novembre - 09 décembre 2013)
Délais de publication Rapport définitif publié le 25 septembre 2014
Thème Données économiques
Thèmes similaires | Chapitres Agriculture des SES nationales | Chapitres Elevage des SES nationales | Rapports du RGPHAE 2013 : Agriculture
    

« DERNIERES INFORMATIONS »

Au Sénégal, on compte 755 532 ménages agricoles. Ces ménages vivent en majorité en zone rurale (73,8%). Rares sont cependant ceux qui sont affiliés à une organisation de producteurs (11,4%). Il s’agit généralement de petits exploitants, car, huit ménages sur dix (82,1%) ont emblavé moins de 5 parcelles et 7 ménages sur dix ont cultivé entre 1 et 5 hectares durant cette campagne. 2012-2013. Les cultures pratiquées restent majoritairement vivrières (91%) et portent, pour l’essentiel, sur le mil (38%), le niébé (24%), le maïs (20%), le riz (9%) et le sorgho (8%). La principale culture industrielle reste l’arachide (75%). Ces cultures sont pratiquées essentiellement en période hivernale (58,1%). La pratique de la culture horticole intervient surtout en contre saison froide et porte généralement sur l’oignon cultivé (40,1%), le piment (35,5%), l’aubergine amère (28,4%), le chou (27,2%) et l’aubergine douce (26,3%). En contre saison froide, l’oignon (38,3%) et le piment (37,3%) restent les cultures les plus pratiquées. Au nombre de 26.205, les ménages arboricoles représentent 35% des ménages agricoles. Ils s’adonnent aux cultures fruitières de mangues (56,1%), d’agrumes (21,4%) et, dans une moindre mesure, de bananes (19,5%). Le domaine de la sylviculture est couvert par 4 651 ménages (0,6%).

iconetheme LES DERNIERES PUBLICATIONS

Nombre de ligne à afficher:

iconetheme PRESENTATION DE LA PUBLICATION

Le Sénégal, à l’instar des autres pays africains, a réalisé son quatrième recensement de la population dans le cadre de la série des recensements de la population de la décennie 2010 (2005-2014) initiée par les Nations Unies, à travers le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), son Agence spécialisée en la matière. Les principaux objectifs assignés à ce Recensement et dont la phase de dénombrement a été bouclée en décembre 2013 sont de fournir : a) des données sur les caractéristiques socio-démographiques de la population, b) des données sur les caractéristiques de l’Habitat, c) des données de référence pour les statistiques agro-pastorales courantes, d) des bases de sondage pour les enquêtes sociodémographiques et agro-pastorales, e) des données pour le suivi de l’avancement vers les objectifs de développement nationaux et mondiaux, en particulier les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Sauf indication contraire, les données et analyses de l’ANSD sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License.
Suivez nous !