Depêches ANSD

Plus

DERNIERE PUBLICATION

N°Les disparités géographiques 2000 et 2009


Prochaine parution

Le 00/00/0000


TELECHARGEMENT

doc Résume

pdf Version complète

excel Série



ARCHIVES



fleche Méthodes et définitions

Rapports Enquêtes villages

Périodicité Annuelle
Période couverte Variable
Délais de publication Variable
Thème Données économiques
Thèmes similaires | Autres Rapports Enquêtes ménages | Enquête Emploi | Rapport des Enquêtes de Suivi de la Pauvreté
    

« DERNIERES INFORMATIONS »

Au niveau national, l’indice d’accès moyen aux cinq principaux services sociaux de base ciblés est estimé à 400/500 en 2009. Cela correspond à un taux d’accessibilité de 79% de la population rurale sénégalaise à ces services sociaux. Cet indice d’accès moyen était évalué à 271/500 en 2000, ce qui correspond à 54% seulement de la population. Cette progression de 129 points d’indice traduit une nette amélioration du niveau d’accès aux services de base, soit une hausse de près de 48% de la population concernée. Avec près de 90% de la population couverte, les écoles primaires et les li eux de commerce touchent plus de personnes. Suivent les points d’eau (85,0%), les postes de santé et les routes qui touchent relativement moins de personnes (respectivement 61% et 70% de la population).

iconetheme LES DERNIERES PUBLICATIONS

Nombre de ligne à afficher:

iconetheme PRESENTATION DE LA PUBLICATION

L’Enquête-Villages de 2000 a été conçue pour suppléer au manque d’informations permettant le ciblage des zones rurales jugées prioritaires dans la mise en place de programmes de réduction de la pauvreté. Elle visait à mesurer le niveau d’accès aux infrastructures, équipements et services sociaux de base, au niveau le plus bas, c’est-à-dire au niveau village. En effet, l'accès à la santé, à l'éducation, à l'eau potable, aux marchés des produits de base, au transport et à la communication, entres autres, peut influer positivement l’attitude des populations, en renforçant la gamme des opportunités capables de les amener à changer favorablement leurs comportements en prenant des initiatives et en faisant des choix de nature à améliorer leurs conditions de vie. Dans la définition des objectifs de l’Enquête-Villages de 2000, il a été rappelé que, pour l’essentiel, ladite enquête devait servir d’outil de ciblage des zones d’intervention prioritaires du Programme National de Lutte contre la Pauvreté (PLP), notamment dans sa composante « amélioration de l’accès aux services sociaux de base », qui visait l’augmentation des taux de scolarisation et d’alphabétisation, la réduction des taux de mortalité maternelle et infantile ainsi que le taux de malnutrition infantile, mais aussi le relèvement des taux de consultation primaire curative et de couverture des programmes préventifs et l’amélioration de l’alimentation en eau potable des populations.

Sauf indication contraire, les données et analyses de l’ANSD sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License.