Plus

DERNIERE PUBLICATION

N°2020


Prochaine parution

Le 31/12/2022


TELECHARGEMENT

doc Résume

pdf Version complète

excel Série



ARCHIVES



fleche Méthodes et définitions

Produit intérieur brut annuel (base 2014)

Périodicité Annuelle
Période couverte Du 1er janvier au 31 décembre
Délais de publication 1 an après la fin de l'année sous revue
Thème Données économiques
Thèmes similaires | Produit intérieur brut annuel (base 2014) | Tableaux des comptes économiques intégrés (TCEI) | Production Industrielle mensuelle
    

« DERNIERES INFORMATIONS »

La crise sanitaire a eu des répercussions sur l’économie sénégalaise, en 2020, qui a enregistré un taux de croissance de 1,3%, après 4,6% en 2019. Cette situation est consécutive à la crise sanitaire liée au Covid-19 et les mesures restrictives prises par les autorités (nationales et internationales) pour limiter la propagation du virus. De plus, une hausse de 1,5% du niveau général des prix est notée en 2020, après une appréciation de 2,1% en 2019. Les dépenses de consommation finale ont progressé, en volume, de 2,3% après 4,3% en 2019. Ce ralentissement est en liaison avec le comportement de la dépense de consommation marchande des ménages qui s’est accrue de 1,0% en 2020, après 4,0% en 2019. La Formation brute de Capital fixe (FBCF), en volume, a évolué de 4,3% en 2020 contre 10,3% en 2019, sous l’effet du faible dynamisme de sa composante privée (1,7% en 2020 contre 11,3% en 2019). Les exportations des biens et services se sont contractées de 13,0%, après une hausse de 14,4% enregistrée en 2019 tandis que les importations de biens et services se sont accrues de 7,0% en 2020 contre 6,8% en 2020. Le taux d’épargne nationale s’est bonifié de 0,4 point pour s’établir à 24,3% du PIB en 2020 contre 23,8% en 2019.

iconetheme LES DERNIERES PUBLICATIONS

Nombre de ligne à afficher:

iconetheme PRESENTATION DE LA PUBLICATION

La première partie analyse certains indicateurs phares de l’activité économique, en particulier, la croissance économique, l’évolution de la valeur ajoutée par secteurs d’activités ainsi que celle des emplois du PIB (consommation finale, investissements, exportations nettes). Cette partie aborde également la contribution à la formation du PIB, du point de vue des agents économiques (les secteurs institutionnels). La deuxième partie est constituée de tableaux sur les indicateurs macroéconomiques, le produit intérieur brut et ses emplois ainsi que sur les agrégats par produit. Les informations sont données aux prix courants et en volume aux prix chainés (base 100 = 2014) pour les trois dernières années.

Sauf indication contraire, les données et analyses de l’ANSD sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License.
Suivez nous !