Depêches ANSD

Plus

DERNIERE PUBLICATION

N°T4 2015


Prochaine parution

Le 17/06/2016


TELECHARGEMENT

doc Résume

pdf Version complète

excel Série



ARCHIVES



fleche Méthodes et définitions

Produit intérieur brut trimestriel

Périodicité Trimestrielle
Période couverte Chaque trimestre de l'année
Délais de publication 75 jours suivant le trimestre sous revue
Thème Données économiques
Thèmes similaires | Produit intérieur brut trimestriel | Production Industrielle mensuelle | Produit intérieur brut annuel
    

« DERNIERES INFORMATIONS »

Au quatrième trimestre de l’année 2015, le Produit Intérieur Brut (PIB), en volume, a progressé de 9,9%, par rapport à la période correspondante de 2014, après 5,4% au trimestre précédent. Cette évolution a été soutenue par une progression simultanée de l’activité économique dans les secteurs primaire (18,5%), secondaire (8,6%) et tertiaire (7,0%). Par ailleurs, les taxes nettes sur les produits se sont relevées de 10,3%, par rapport au quatrième trimestre de 2014. Sur l’année 2015, la croissance économique, en termes réels, s’est établie à 6,5%.

iconetheme LES DERNIERES PUBLICATIONS

Nombre de ligne à afficher:

iconetheme PRESENTATION DE LA PUBLICATION

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) publie cette note trimestrielle sur le produit intérieur brut (PIB). Cet agrégat est calculé en partant d’un regroupement des branches de la Nomenclature d’Activité des États Membres d’AFRISTAT (NAEMA). L’approche utilisée est celle des ressources et repose sur la disponibilité d’un ensemble minimum de statistiques conjoncturelles sur les branches d’activités économiques. La méthodologie de l’étalonnage-calage fondée sur l’analyse économétrique a été retenue. L’approche par étalonnage direct de la valeur ajoutée est utilisée. La note sur le PIB trimestriel est publiée au plus tard soixante quinze (75) jours après le trimestre sous revue. Les commentaires et les graphiques portent sur les données brutes non corrigées des variations saisonnières. Ils correspondent aux variations d’un trimestre par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente. Ce choix permet de porter l’analyse sur les mouvements dus à l’activité économique en éliminant les effets relevant de la saisonnalité.